JUSTICE POUR JULIE

Munies d’extincteurs, trois soldates du feu ont débarqué torses nus, devant la Cour de cassation de Paris. 
Leurs torses bardés en lettres peintes des slogans “20 Pompiers violeurs en liberté, justice calcinée” et “ Cour de Cassation, donnez nous raison”, ces trois activistes FEMEN sont venues réclamer #JusticePourJulie, une jeune femme violée de ses 13 à 15 ans par une vingtaine de pompiers. 

Hier, la chambre d’appel de Versailles a rendu un verdict sans concession et refusé la requalification des faits en viols en réunion. 
Avec ce délibéré, la justice française crache aux visages de toutes les femmes mineures victimes et assoit clairement l’idée que violer une adolescente est une atteinte sexuelle. Elle correctionnalise un crime avec indécence. 

#FEMEN a décidé de s’embraser et de sonner l’alarme. Nous avons donc pris d’assaut la Cour de cassation qui est, la juridiction la plus élevée, pour réclamer que les tortionnaires de Julie soient enfin punis. Cette instance judiciaire peut à elle seule, élaborer une jurisprudence qui fera autorité pour Julie et pour toutes les mineur-e-s dans sa situation. Nous refusons que la justice française consume les femmes. FEMEN est venu éteindre les ravages de cet incendie judiciaire ravageur. Julie doit être entendue et justifiée ! Si la justice des hommes échoue, celle des femmes ira jusqu’au bout. COUR DE CASSATION DONNEZ-NOUS RAISON ! #JusticePourJulie

Photo by Capucine Henry

Femen Merchandise

Be the first to comment

Leave a Reply